Le retour en classe après le confinement

Quelques nouvelles des camarades qui ont repris le chemin de l’école jeudi dernier:

Le premier jour fut la découverte de la classe nouvellement aménagée. Nous avons pris un temps pour parler de cette période de confinement, comment chacun l’avait vécue. Nous avons appris les gestes barrière notamment le lavage des mains  à l’aide d’une comptine simple à retenir et ludique. Puis nous avons commencé à travailler!

comptine du lavage des mains:

https://www.youtube.com/watch?v=YGFInacOOqA

Le deuxième jour, chacun a pris ses marques très rapidement et nous avons continué les apprentissages. L’après-midi une infirmière scolaire est venue parler du coronavirus, expliquer de quoi il s’agissait, comment il se transmettait, MAIS SURTOUT, elle a répondu aux interrogations des élèves, les a rassurés sur les peurs que cette situation inédite a suscitées chez certains d’entre eux.

Avant de terminer ces deux jours d’école en classe,  vos camarades ont souhaité vous adresser un message:

Tous les chemins mènent-ils à Rome ?

La semaine dernière, nous avons profité de ce temps à la maison pour observer la nature. Les élèves de CE ont mené une expérience avec une pomme de terre.

Ils ont construit un « labyrinthe à patate » à l’aide d’une boîte à chaussures dans laquelle ils ont enfermé une pomme de terre germée. Sur une extrémité de la boîte ils ont découpé une ouverture dirigée vers la lumière du jour. Entre la pomme de terre et la sortie, ils ont inséré une cloison en carton, un peu moins large que la largeur de la boîte à chaussures, laissant ainsi la pomme de terre dans le noir. Dans quelques semaines, la « tige » de notre pomme de terre devrait retrouver la sortie et donc la lumière en contournant la cloison. L’objectif de cette expérience est de démontrer qu’une plante poussera toujours en direction de la lumière. Ce phénomène s’appelle le phototropisme. Et si la plante reçoit plus de lumière d’un côté que de l’autre, elle poussera de travers ! Ci-dessous les réalisations d’Hippolyte, Jules et Lilou. La suite de l’histoire dans quelques semaines…

Une course d’orientation pour la chasse aux œufs de Pâques

Pour la chasse aux œufs de Pâques “en confinement”, il était proposé aux CE d’organiser une chasse aux œufs à partir d’un plan créé par les parents et/ou les enfants . Cela permet à l’enfant de se situer sur un plan et aussi de découvrir comment le réaliser soi même, tout ça en s’amusant! Pour rendre l’activité plus sportive, vous pouvez lancer des défis à vos enfants: “quand tu es dans la chambre tu dois circuler dans la pièce en sautant à pieds joints, dans le séjour, en pas chassés…”

 

Translate »