Nous avons eu la bonne surprise ce matin de voir cinq élèves arrivés avec des crêpes préparées pour toute la classe. Nous les avons dégustées le matin…et l’après-midi!

Ce fut l’occasion de passer un moment convivial tous ensemble et également de rappeler pourquoi nous fêtions la chandeleur: c’était une tradition  païenne avant de devenir une fête religieuse. Elle célébrait les jours qui rallongeaient et  les premières semailles. La forme ronde et dorée de la crêpe rappelle la lumière du soleil (chandeleur vient du mot chandelle).

Ci-dessous ce que nous avons appris aujourd’hui et quelques photos de notre festin.

Merci aux élèves et à leurs parents!

                                               La fête de la Chandeleur
“Le 2 février, c’est le jour de la Chandeleur. Une tradition gourmande nous
invite à faire des crêpes.
En famille ou avec ses meilleurs amis, on déguste des crêpes délicieuses… Il y
en a pour tous les gouts ! Des petites crêpes ou des grandes crêpes, des crêpes
sucrées ou des crêpes salées, des crêpes moelleuses, des crêpes croustillantes,
des crêpes fines, des crêpes épaisses…
Mais d’où vient cette tradition des crêpes ?
En France, cette coutume s’est développée au Moyen Âge.
La crêpe avec sa forme ronde et sa belle couleur dorée, symbolisait le soleil,
source de lumière.
En faisant les crêpes, il fallait respecter la coutume de la pièce d’or : faire
sauter la première crêpe en tenant la poêle dans la main droite et une pièce
d’or dans la main gauche. La crêpe devait se retourner en l’air et retomber à
plat dans la poêle sans se plier. Si l’on réussissait, on était assuré de ne pas
manquer d’argent dans l’année.
Parfois, on enroulait la pièce d’or dans la crêpe ; puis on déposait la crêpe
en haut de l’armoire où elle restait jusqu’à l’année suivante. On récupérait
alors les débris de la crêpe de l’an passé pour donner la pièce d’or au premier
pauvre venu.”

rpt

rpt

Translate »