Cette semaine  : découverte des arts du cirque !

Le cirque Gervais, installé à proximité de l’école,  nous accueille deux fois par jour pour nous faire découvrir et essayer le cirque.

Le jour 1

Nous avons essayé toutes les activités proposées : boule, rouleau américain, fil, trapèze, acrobaties.

 

 

 

 

 

Le jour 2

Mme Marsaudon, présidente de l’association “les amis du passé”, est venue nous expliquer le lien entre Matignon et Monaco. La famille princière a effectivement ses origines à Matignon depuis : Le mariage de Louise-Hippolyte Grimaldi avec Jacques de Matignon vers 1710.

le prince Albert de Monaco

Nous avions envie de le comprendre car c’est le Prince Albert II de Monaco qui finance notre semaine de cirque. Il a fait cela car la famille du prince et en particulier “Stéphanie de Monaco” aiment beaucoup le cirque et de plus notre semaine de cirque se passe au moment des fêtes de Monaco. Les associations de Matignon sont invitées à aller partager ce moment de fête. Loan et Julien se rendront à Monaco et pourront ainsi remettre au prince le courrier de remerciement que nous avons écrit ensemble !

 

Nous avons également poursuivi nos entraînements. Nous commençons à être un peu plus à l’aise.

Chaque jour, nous commençons par enchaîner des roulades sur les tapis avant de partir par groupe vers les ateliers.

 

 

 

 

 

 

Nous avons eu un temps pour poser toutes nos questions aux animateurs du cirque, ainsi nous avons appris que l’origine du cirque se situe  à l’époque romaine, le dur entrainement nécessaire avant de pouvoir produire un numéro, les difficultés pour les enfants de suivre une scolarité…nous avons également parlé du clown blanc (qui a sa propre signature dans son maquillage) et de l’auguste (celui qui fait toutes les bêtises). Des élèves se sont fait maquiller en clown et nous sommes tous repartis avec notre nez rouge !!

Jour 3

Exceptionnellement, nous avons classe ce mercredi matin !

Nous avons le dur challenge de choisir notre atelier. Si on choisit le trapèze, on doit préparer le numéro de trapèze pour le spectacle !  Certains sont un peu déçus car le trapèze et les acrobaties sont très demandés mais il n’y a pas assez de places pour tout le monde ! L’essentiel est d’avoir eu l’opportunité de tout essayer !

 

 

Translate »